Foire Aux Questions

Cette page regroupe les réponses aux questions les plus souvent posées par nos clients.

Une assurance est un service qui fournit une prestation lors de la survenance d’un événement incertain et aléatoire souvent appelé « risque ». La prestation, généralement financière, peut être destinée à un individu, une association ou une entreprise, en échange de la perception d’une cotisation ou prime.

L’assurance-vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser une rente ou un capital au souscripteur moyennant une prime. L’argent ainsi épargné revient au(x) bénéficiaires lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie. Ce produit d’épargne permet au souscripteur de percevoir des intérêts sur son contrat en fonction du capital investi.

S’adresser à L’Africaine Vie ou à l’Africaine des assurances selon le type de contrat recherché et prendre connaissance des modalités de souscription et des conditions à remplir.

Toute personne physique peut souscrire à un contrat d’assurance. Il n’y a pas de restriction d’âge

L’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à l’assuré ou à ses bénéficiaires II peut être utilisé comme un produit d’épargne à moyen ou long terme. À l’issue du contrat, l’assuré ou ses bénéficiaires peuvent récupérer les sommes investies,  augmentées des gains éventuels et diminuées des frais (de dossier et de gestion notamment).Après ouverture du contrat par un versement initial, il est possible d’effectuer des versements, réguliers ou non, sans limite de montant.

L’acronyme IARD signifie Incendie Accident et Risques Divers et est une famille d’assurance qui s’oppose à l’assurance vie. En effet, l’assurance IARD couvre les dommages et la protection des biens tandis que les assurances vie couvrent les personnes.

Dans le but de se préparer au lancement d’un projet, de faire fructifier son épargne, de préparer une bonne couverture santé, de faire face au stress des études supérieures de sa progéniture, d’anticiper sur les aléas de la vie qui ne préviennent pas.

La clause bénéficiaire désigne la ou les personnes qui percevront le capital en cas de décès du souscripteur. Il existe plusieurs façons de désigner le ou les bénéficiaires d’un contrat d’assurance-vie. Sur le bulletin de souscription ou d’adhésion au moment de la signature du contrat d’assurance vie ;sur simple courrier adressé à l’assureur s’il est écrit, daté et signé de votre main;

Selon l’article 65 du code des assurances CIMA, il existe la possibilité de se rétracter dans un délai de trente jours après la signature du contrat. Passé ce délai, le client qui renonce å son contrat est frappé de pénalités.

Oui. Un client peut souscrire à autant de contrats qu’il le décide mais un accompagnement de nos conseillers commerciaux pourra l’orienter dans le choix d’une formule qui préserverait au mieux ses intérêts

Selon le caractère non indemnitaire des assurances vie expliqué à l’article 116 du code, les sommes assurées dans un contrat d’assurance vie sont déterminées librement par le
souscripteur en fonction de ses besoins et moyens. Dès lors, la rentabilité du montant que
vous placez en assurance est laissée à votre propre jugement.

Puis-je désigner n’importe qui comme mon bénéficiaire ?
Le bénéficiaire est une personne physique ou morale qui est désignée selon le bon vouloir du contractant à la condition qu’elle ait une existence légale au moment de l’exigibilité des sommes assurées. Le souscripteur peut désigner autant de bénéficiaires qu’il le désire. Le conjoint est donc habileté à être un bénéficiaire tant  que cela convient au souscripteur

Non. Les cotisations réunies en assurance vie ne peuvent être transférées d’une structure à une autre.

C’est une opération qui consiste à rompre le contrat par le paiement anticipé de la provision mathématique (diminuée d’une pénalité) au contractant. Le rachat met généralement fin au contrat sauf lorsqu’il est question d’un  rachat partiel.

Selon l’article 74 du code CIMA, il faut que deux primes annuelles au moins aient été payées ou 15% au moins des primes prévues au contrat.

  • Se constituer une épargne
  • Disponibilité des fonds épargnés
  • Adapté à tous les profils d’épargnant
  • Le suivi et le conseil de votre contrat

Le contrat prend effet à la date du paiement de la première prime

Oui. L’assuré a la possibilité de résilier son contrat pour des diverses raisons tandis que l’assureur ne peut le faire qu’en cas de défaut de paiement des primes de la part du souscripteur.

Oui. Pour diverses raisons le souscripteur peut décider de modifier ces clauses du contrat en rédigeant un courrier adressé à la direction générale ou sont notifiées toutes les modifications
qu’il désire apporter

Les bénéficiaires du contrat doivent dès lors se présenter avec les documents attestant la survenance du décès ainsi que le ou les contrats d’assurance laissés par l’assuré.

A l’Africaine Vie, vous avez la possibilité de récupérer votre argent deux semaines après l’échéance du contrat.

  • La pièce d’identité (carte d’identité/passeport)
  • Le relevé d’identité bancaire
  • D’autres pièces qui vous seront exigées en fonction du contrat auquel vous souscrivez

A la caisse/MOMO/Virement bancaire/cheque/ retenue à la source.

Au bout de deux années de cotisation, vous avez la possibilité de retirer votre cotisation.